Troubles musculo-squelettiques liés au travail : facteurs de risque et prévention

Photo of author
écrit par Jules Grivois

Passionné par le monde de l'entreprise, toujours à la recherche de nouvelles activités pour challenger les collègues.

Face à l’augmentation des troubles musculo-squelettiques liés au travail, aujourd’hui il est important de comprendre les facteurs de risque associés et d’examiner les bonnes pratiques pour minimiser ces risques. Il faut découvrir ce que nous pouvons faire dans le cadre du traitement et de la prévention des troubles musculo-squelettiques pour réduire leur incidence sur la santé des salariés et améliorer leurs conditions de travail. Cet article tentera de répondre à ces questions.

Quels sont les troubles musculo-squelettiques liés au travail ?

Les troubles musculo-squelettiques liés au travail (ou TMS) regroupent l’ensemble des affections musculo-squelettiques qui sont causées par les exigences professionnelles. L’accumulation de charges répétitives, des situations posturales inadéquates, un isolement social et un niveau élevé d’exposition à des matériaux toxiques ou à la chaleur peut entraîner une fatigue musculaire, des douleurs articulaires et tendineuses, des blessures chroniques ou de la dépression. Les TMS sont la principale cause de période d’invalidité due au travail et peuvent conduire à des déficiences importantes.

Qu’est-ce qu’un trouble musculosquelettique?

Un trouble musculosquelettique est une lésion physique ou psychologique qui affecte le système musculo-squelettique – c’est-à-dire les muscles, les tendons, les articulations, la peau et les os. Ces lésions sont généralement causées par des activités professionnelles répétitives qui sollicitent excessivement les muscles et les tendons ou par des positions statiques ou posturées inadéquates. Certaines de ces lésions peuvent être graves et entraîner des douleurs chroniques, des problèmes articulaires ou des incapacités.

Facteurs de risques pour le développement des TMS

Afin d’identifier correctement le développement d’un trouble musculosquelettique et de mettre en place une prévention appropriée, il est primordial de connaître le fonctionnement du milieu de travail et les possibles facteurs à l’origine de la maladie. Les principaux facteurs de risque sont liés :

  • Aux tâches répétitives, longues, monotones ou trop intenses où le travailleur est exposé à une force musculaire élevée.
  • A des charges de travail lourdes accompagnées d’une augmentation du nombre de mouvements effectués par le travailleur.
  • A des postures (statiques et/ou dynamiques) contraignantes qui limitent le mouvement adéquat et peuvent accentuer les tensions musculaires.
  • Aux actions répétitives et/ou aux activités intenses, comme le port ou le soulèvement
  • A des conditions de travail spécifiques, par exemple un manque de lumière, de chaleur ou de ventilation, des équipements inadaptés ou une organisation physique insuffisante.
A lire également  En quoi consiste l'entretien professionnel ?

Chacun de ces facteurs peut contribuer à la survenue d’un TMS, mais il est important de noter que les personnes exposées à ces facteurs sont plus susceptibles de développer un TMS si elles n’ont pas accès aux bons conseils et à une assistance professionnelle.

Comment prévenir et gérer les troubles musculo-squelettiques liés au travail ?

Mesures à prendre par l’employeur pour réduire le risque de TMS chez son personnel

L’employeur est responsable du maintien d’un milieu de travail sain et sûr en tenant compte des possibles risques pour la santé physique et mentale des salariés. Il devrait donc prendre un certain nombre de mesures pour prévenir et gérer adéquatement les risques liés aux TMS, y compris :

  • L’analyse des postes de travail pour identifier les tâches répétitives ou potentiellement dangereuses, et développer des méthodes et des procédures sûres.
  • La mise en place d’une formation appropriée, telles que des formations en ergonomie et en santé et sécurité au travail, afin que chaque travailleur puisse effectuer son travail en toute sécurité.
  • Mettre en place un système d’alerte pour signaler lorsque des conditions dangereuses se présentent, comme le manque de lumière, de ventilation adéquate ou la présence trop importante de matières toxiques.

Stratégies d’adaptation du poste de travail et mise en place d’une ergonomie adaptée aux exigences professionnelles

La mise en œuvre d’une ergonomie adaptée et d’un bon maintien corporel est un moyen efficace de prévenir les TMS. Il s’agit d’adapter les postes de travail pour créer des conditions qui favorisent la posture et le mouvement adéquats, tout en réduisant la fatigue musculaire et les blessures liées aux activités répétitives. Cette stratégie peut inclure la détermination des limitations des charges, l’utilisation de dispositifs de levage correctement conçus, l’aménagement physique des espaces de travail et l’amélioration des caractéristiques générales. De plus, l’utilisation d’équipements ergonomiques spécialement conçus peut contribuer à réduire le risque de troubles musculosquelettiques et à améliorer les performances globales des travailleurs.

A lire également  Contrat CDI : définition et avantages

Quelles conséquences peuvent avoir ces problèmes sur la santé physique et mentale des salariés ?

Les conséquences des TMS peuvent étendre bien au-delà de la simple douleur ou de l’inconfort. Les personnes atteintes de TMS peuvent souffrir de douleurs chroniques, de restrictions dans leurs mouvements, et peuvent même perdre complètement la capacité à exercer leur profession. Ces affections, qui sont parfois invalidantes, peuvent également entraîner une dépression ou une anxiété due au stress accumulé. De plus, les salariés qui présentent un TMS devront généralement passer plusieurs semaines ou même plusieurs mois en arrêt de travail, ce qui peut avoir un impact négatif sur leur qualité de vie et leur santé.

Quel est l’impact économique des troubles musculoskeletaux associés au travail ?

Les TMS représentent un risque non négligeable pour les entreprises, tant en termes de coûts directs (par exemple, le coût du personnel indisponible ou des accidents causés par des TMS) qu’en termes de coûts indirects (par exemple, le manque de productivité et la perte de motivation). Les TMS peuvent également être à l’origine d’une augmentation des taux d’absentéisme et des taux d’accidents liés à l’utilisation d’équipements. De plus, ce type d’affections peut nuire à la réputation de l’entreprise, car les consommateurs ne sont généralement pas prêts à acheter des produits ou des services qui ont été fabriqués ou proposés par des employés maltraités.

Conclusion: comment améliorer la qualité du milieu de travail afin que tous puissent profiter de conditions de travail saines et productives ?

Les TMS sont une menace grave pour la santé et la sécurité des travailleurs et peuvent avoir un impact négatif sur la qualité du travail et le bien-être des salariés. Afin d’améliorer la qualité du milieu de travail et réduire le risque de TMS, les employeurs doivent mettre en place des mesures visant à créer des conditions de travail saines et productives. Il est important que ces mesures soient conçues pour réduire les risques pour la santé des salariés et pour améliorer leur qualité de vie. Les entreprises devraient également mettre en place des processus de prévention tels que la formation, l’analyse des postes de travail et l’aménagement physique des espaces de travail. Ces mesures permettront aux employeurs d’assurer une santé optimale à leurs employés, et aux personnes travaillant pour l’entreprise d’effectuer leur travail en toute confiance.

A lire également  La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences

L’importance de la prévention tms

Depuis la crise sanitaire, de nombreuses personnes ont opté pour le télétravail. Si cela s’est avéré très pratique, cela a également mis en avant de nombreux problèmes d’installation pour de nombreux travailleurs. En effet, que cela soit en présentiel ou en télétravail, de nombreuses personnes n’adoptent pas les bons gestes quand elles travaillent. Cela est un véritable fardeau pour ces personnes puisque cela peut engendré des troubles musculosquelettiques. Ces troubles peuvent être véritablement gênants au quotidien et il est donc très important de faire en sorte de ne pas être impacté.

Pour connaitre les différents risques TMS en entreprise et en faire de la prévention, il vous est possible de consulter ce site internet qui est très intéressant afin de mieux comprendre ce que sont les troubles musculosquelettiques. Il est important de prendre conscience de l’origine de ces troubles afin de bouleverser votre quotidien pour que ceux-ci ne viennent pas vous gâche la vie. La posture au travail et le poste de travail sont des choses très importantes auxquelles vous devez faire attention. Prenez donc le temps de consulter ce site qui vous sera d’une grande utilité !

Catégories RH