Qu’est-ce qu’un bilan de compétences ?

Photo of author
écrit par Jules Grivois

Passionné par le monde de l'entreprise, toujours à la recherche de nouvelles activités pour challenger les collègues.

Le bilan de compétences est né de l’accord interprofessionnel du 3 juillet 1991 sur la formation professionnelle. Ces modalités ont été précisées par le décret du 2 octobre 1992.

Selon l’article L 900-2 du Code du Travail, le bilan de compétences a pour objectif de permettre à des salariés d’analyser leurs compétences professionnelles et personnelles, ainsi que leurs aptitudes et leurs motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation.

Le bilan de compétence permet de faire évoluer sa carrière ou de retrouver un emploi, ou envisager une reconversion, et s’avère être un outil utile au salarié comme à l’employeur. Considéré comme une formation, il est éligible à l’utilisation du CPF.

Objectif du Bilan

=>Pour l’entreprise
Le bilan de compétences est un outil de gestion des Ressources Humaines qui permet de préparer les mutations et de gérer au mieux les transitions nécessaires.

Avec le bilan de compétences, l’entreprise dispose d’un moyen de mieux gérer les carrières, de favoriser la mobilité et d’anticiper l’évolution des seniors.

=>Pour les salariés : une démarche personnelle
Effectuer un bilan de compétences permet :
• d’identifier ses connaissances générales et professionnelles, ses savoir-faire et axes de progrès,
• de repérer les éléments de son expérience transférables à de nouvelles situations professionnelles,
• de déceler ses ressources et potentiels,
• de définir une évolution professionnelle, de favoriser une mobilité vers un autre métier,
• de se préparer aux changements et de mieux gérer sa carrière,
• de développer son employabilité.

Qui a droit au bilan de compétences ?

Pour le salarié en contrat à durée indéterminée, il faut justifier de 5 années d’activité salariée dont une année dans l’entreprise. Entre deux bilans, au moins 5 années doivent s’écouler.

A lire également  En quoi consiste l'entretien professionnel ?

Pour le salarié en contrat à durée déterminée, il faut justifier de 24 mois consécutifs ou non comme salarié au cours des 5 dernières années, dont 4 mois consécutifs ou non au cours des 12 derniers mois.

Le salarié temporaire doit justifier de 3 ans d’ancienneté dans une société de travail temporaire dont 12 mois dans la même entreprise.

Prise en charge financière du bilan de compétences

Le bilan de compétences peut être financé dans le cadre du plan de formation de l’entreprise. Il peut également être pris en charge par l’organisme paritaire dont dépend son secteur d’activité dans le cadre du Congé Individuel de Formation – CIF – (OPACIF, FONGECIF, AFDAS, AUVICOM, FAFIEC, MEDIAFOR, FORCO, FAFIH, UNIFORMATION, AGEFAFORIA).

Méthodologie

Le bilan de compétences se déroule sur une période d’environ deux mois, à raison d’un rendez-vous individuel par semaine.

Un déroulement en trois phases :
1- Phase préliminaire : analyse de la demande et définition d’un plan de travail ;
2- Phase d’investigation : bilan personnel et professionnel, projet professionnel ;
3- Phase de conclusion et plan d’action : remise d’un document de synthèse dont le participant est seul destinataire ; un suivi est proposé au bénéficiaire 6 mois en moyenne, à l’issue de la prestation.

L’entretien préalable
Toute personne désireuse d’effectuer un bilan peut rencontrer un consultant lors d’un entretien préalable au cours duquel sont abordés les attentes et les objectifs du bilan. Dans cet esprit, sont successivement présentés :

• le contexte de la demande,
• l’objectif du bilan,
• les étapes de la démarche et les outils utilisés,
• l’organisation, la durée et le coût de la prestation,
• la confidentialité des résultats.

A lire également  Pourquoi faire du sport en entreprise ? 

Quel savoir-faire pour réaliser un bilan ?

Il faut privilégier un spécialiste de l’orientation, agréé comme centre de bilan de compétences

Parmi les prestations couramment proposées aux salariés, figure le bilan de compétences.

• Une équipe composée de consultants expérimentés
Les centres de bilan de compétences doivent être animés par une équipe de consultants dotée d’une expérience confirmée en entreprise et d’une connaissance actualisée des réalités de l’évolution des métiers et des compétences. Ils bénéficient parfois de l’appui de documentalistes qui tiennent à jour et mettent à disposition une large gamme d’informations sur l’évolution des secteurs professionnels, sur l’offre de formation continue ainsi que sur les dispositifs de validation des acquis de l’expérience.

• Une solide expérience
En réalisant des bilans de compétences depuis plusieurs années, un organisme agréé possède le savoir-faire pour accompagner les salariés dans la construction de leur projet professionnel ou de formation. Il propose également une expertise dans le domaine de l’accompagnement au changement en proposant des prestations de coaching et d’évaluation des compétences managériales.

• Une approche fondée sur l’écoute
On recherchera un Centre de Bilans de compétences dont l’approche repose sur le respect de la déontologie et sur l’écoute apportée aux personnes. Sa méthodologie privilégie les entretiens en face à face et l’utilisation des tests de personnalité ou d’aptitudes en fonction des besoins. Généraliste, le centre s’adresse à des salariés de secteurs et de profils variés.

Quelles sont les questions d’un bilan de compétences ?

Quelles sont les questions d’un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences permet à chacun d’analyser ses compétences et ses aptitudes, de les valoriser et de définir un projet professionnel. Il s’agit pour le bénéficiaire d’identifier ses atouts et ses motivations, de confronter ses aspirations personnelles avec les réalités du marché du travail.
La durée d’un bilan de compétences est variable en fonction de l’objectif. Elle peut durer entre 3 et 10 mois.

A qui s’adresse un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences s’adresse :
• À toute personne d’au moins 25 ans en activité (salarié, fonctionnaire ou demandeur d’emploi) ;
• À toute personne justifiant d’au moins 5 ans d’activité professionnelle.
Le bilan de compétences permet à son bénéficiaire :
• De définir et de mettre en œuvre un projet professionnel ou de formation,
• D’analyser ses compétences professionnelles et personnelles, ainsi que ses aptitudes et ses motivations pour définir un projet professionnel