Le portage salarial  : avantages et inconvénients

Photo of author
écrit par Jules Grivois

Passionné par le monde de l'entreprise, toujours à la recherche de nouvelles activités pour challenger les collègues.

Le portage salarial est une solution plébiscitée par les professionnels souhaitant exercer leur activité en toute autonomie tout en bénéficiant des avantages du salarié. Apprenons-en davantage sur cette forme de travail en analysant son fonctionnement, ses coûts, ses frais professionnels et le contrat qui l’encadre.

Portage salarial  : définition et fonctionnement

Le portage salarial est un mode de travail qui permet à un professionnel indépendant de bénéficier du statut de salarié tout en conservant une grande autonomie dans la gestion de ses missions. Concrètement, ce système met en place une relation tripartite entre le consultant, l’entreprise cliente et la société de portage salarial.

Définition

Dans le cadre du portage salarial, le professionnel, appelé « porté », réalise des prestations pour des entreprises clientes. Il signe un contrat avec une société de portage salarial qui se charge de la gestion administrative, comptable et sociale de son activité. Le porté bénéficie ainsi de la couverture sociale d’un salarié classique (retraites, assurance chômage, etc.), tout en conservant sa liberté dans le choix de ses missions et de ses clients.

Fonctionnement

Le fonctionnement du portage salarial repose donc sur trois acteurs principaux  :

  • Le porté : le consultant ou freelance qui réalise des missions pour des clients.
  • L’entreprise cliente : celle qui confie des missions au porté.
  • La société de portage : elle établit un contrat de travail avec le porté et gère tous les aspects administratifs liés à cette relation.

Les coûts et frais professionnels liés au portage salarial

Opter pour le portage salarial entraîne certains coûts et frais spécifiques que chaque consultant doit considérer avant de se lancer. Un avis sur le portage salarial peut aider à mieux comprendre ces éléments.

A lire également  Quelles qualités doit avoir un homme d’affaires pour réussir ?

Un avantage majeur du portage salarial est la transparence financière. Les sociétés de portage clarifient souvent dès le départ les différents frais impliqués.

Coût

Le coût principal du portage salarial est représenté par les frais de gestion. Ils sont prélevés mensuellement par la société de portage en contrepartie des services rendus comme la gestion administrative, la comptabilité, etc. En général, ces frais de gestion varient entre 5% à 10% du chiffre d’affaires HT réalisé par le consultant. En déduisant ce pourcentage, le reste du chiffre d’affaires est transformé en salaire net pour le porté.

Frais professionnels

Les frais professionnels incluent toutes les dépenses engagées par le porté pour réaliser ses missions : déplacements, repas, matériel informatique, frais de formation, etc. Ces frais peuvent être remboursés par la société de portage, à condition qu’ils soient justifiés et raisonnables. De nombreuses entreprises de portage offrent des outils pour faciliter la déclaration et le remboursement de ces frais, optimisant ainsi la gestion administrative.

Contrat en portage salarial

Pour travailler en portage salarial, il est nécessaire de signer plusieurs types de contrats liant le porté, la société de portage et l’entreprise cliente.

Contrat de prestation

Le contrat de prestation est signé entre le porté et l’entreprise cliente. Il définit la nature des missions à réaliser, les délais, les modalités de paiement et les obligations de chaque partie. Ce contrat assure que le porté sait exactement quelles sont ses responsabilités et attentes vis-à-vis de l’entreprise cliente.

Contrat de travail

Parallèlement, un contrat de travail est établi entre le porté et la société de portage. Celui-ci garantit au porté le statut de salarié, lui offrant accès aux droits sociaux classiques tels que l’assurance maladie, la retraite, et l’allocation chômage. La requalification du contrat de prestation en contrat de travail est donc automatique grâce à ce document.

A lire également  Intrum Justitia : société de recouvrement de créances

Avantages et inconvénients du portage salarial

Avantages

Le portage salarial offre une combinaison unique d’autonomie et de sécurité, permettant au consultant d’évoluer dans son activité en minimisant les risques financiers et administratifs :

  • Autonomie professionnelle : possibilité de choisir ses missions, ses clients et d’organiser son emploi du temps.
  • Sécurité sociale : accès à l’ensemble des prestations sociales (chômage, retraite, santé, etc.) d’un salarié traditionnel.
  • Gestion administrative simplifiée : la société de portage prend en charge toutes les démarches administratives et comptables.
  • Protection juridique : la société de portage aide également en cas de litige avec un client.

Vous pouvez découvrir plus d’informations sur les avantages spécifiques via cet avis sur le portage salarial.

Inconvénients

Malgré ses nombreux atouts, le portage salarial présente aussi quelques inconvénients :

  • Coût des frais de gestion : prélèvement d’une partie du chiffre d’affaires pouvant réduire notablement le revenu net perçu.
  • Moins de bénéfices financiers : contrairement à un indépendant qui pourrait optimiser ses revenus à travers le régime de l’auto-entrepreneur, un salarié porté voit une partie de ses gains ponctionnée pour financer sa protection sociale.
  • Dépendance envers la société de portage : nécessité de passer par cette entité pour toute gestion administrative, ce qui peut limiter la flexibilité pour certains.