En quoi consiste l’entretien professionnel ?

Photo of author
écrit par Jules Grivois

Passionné par le monde de l'entreprise, toujours à la recherche de nouvelles activités pour challenger les collègues.

Zoom sur l’entretien professionnel

L’entretien professionnel ne doit pas être confondu avec l’entretien annuel d’évaluation.
Le premier a pour but d’encourager le développement des compétences et la formation de chaque employé. Il doit être réalisé tous les deux ans et donner lieu à un document écrit. Le second, qui doit être réalisé une fois par an, a vocation à créer des objectifs pour le salarié et de s’assurer qu’ils sont remplis. Dans la seconde situation, il s’agit d’évaluer les performances de du salarié et de mettre en évidence les points à améliorer.

Les outils et les instruments issus de la réforme de la formation professionnelle tout au long de la vie permettent de bâtir le plan de formation de l’entreprise. Il s’agit de :

– L’entretien professionnel
– Le passeport formation
– Les observatoires prospectifs des métiers et des qualifications

L’entretien professionnel

Les dispositions de l’entretien professionnel ont pour origine l’accord national interprofessionnel du 5 décembre 2003 complété par l’avenant du 20 juillet 2005.
L’avenant du 20 juillet n’est pas étendu et les dispositions sur l’entretien professionnel ne sont pas reprises dans le code du travail. Par conséquent, elles ne sont pas encore applicables sauf si l’accord de branche dont dépend l’entreprise est étendu et prévoit des dispositions sur l’entretien professionnel.

Quel est l’objectif ?
Le salarié devient acteur de son évolution professionnelle. C’est aussi un lieu d’échange entre l’employeur et le salarié indépendamment de l’entretien d’évaluation (s’il existe dans l’entreprise).

Quelles sont les conditions d’accès ?
– tous salariés (CDD / CDI)
– avoir 2 ans d’ancienneté

A lire également  Pourquoi faire du sport en entreprise ? 

Quelles sont les modalités de réalisation ?
– selon accord de branche ou d’entreprise
– a défaut, décision du chef d’entreprise

Quelle est la finalité ?
C’est permettre à chaque salarié d’élaborer son projet professionnel à partir de ses souhaits d’évolution, de ses aptitudes et compte tenu des besoins de l’entreprise.

Quelles sont les conditions de mise en œuvre ?
A l’initiative de l’employeur ou du salarié avec un concours technique extérieur si l ’employeur le souhaite.

Les thèmes abordés lors de l’entretien doivent tenir compte de la mise en œuvre, au sein de l’entreprise, des actions conduites dans le cadre du plan de formation :

– les moyens d’accès à l’information sur les dispositifs relatifs à l’orientation et à la formation
– l’identification des objectifs de professionnalisation
– l’identification du ou des dispositifs de formation
– les initiatives du salarié sur son DIF
– les conditions de réalisation, hors temps de travail, de la formation

Les propositions d’actions de formation faites aux salariés, lors ou à l’issue de l’entretien, peuvent, à son initiative, être portées dans une annexe séparée à son passeport formation.

En conclusion …

L’entretien professionnel est un outil qui répond au souhait de co-construction et de responsabilisation de l’entreprise et du salarié en matière de formation. C’est aussi un outil de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Il peut également être utilisé comme un outil de préparation à l’élaboration du plan de formation de l’entreprise.